Connaissez-vous les 4 accords Toltèques dont parle le livre de Miguel Ruiz ?
En tant qu’entrepreneure, le développement personnel est un outil très utile afin de booster et ainsi développer son business, ces 4 accords sont une véritable référence en la matière… Je vous invite à découvrir comment j’applique cela dans mon business et à moi-même du mieux que je peux !

« Que votre parole soit impeccable. Parlez avec intégrité. Ne dites que ce que vous pensez. N’utilisez pas la parole contre vous-même, ni pour médire d’autrui. »

Ce premier accord commence avec soi-même, quand on est son propre patron on peut parfois être très dur avec soi-même, on se juge et on se rabaisse bien trop souvent !
L’idée n’est pas de se taire à tout jamais ou de se transformer en bisounours mais d’être vrai envers soi et envers les autres…
Être aligné avec ses paroles, peser ses mots car la parole peut détruire autant qu’apporter du positif !
Je mentirais si je disais que je n’ai jamais rêvé d’envoyer un client sur les roses – car il ne maitrisait justement pas ses paroles – mais la façon dont on communique est primordiale et d’autant plus lorsque l’on est soi-même l’image de son entreprise, c’est pourquoi j’essaye toujours d’être la plus transparente possible ici comme avec mes clients !

« Quoiqu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle. Ce que les autres disent et font n’est qu’une projection de leur propre réalité. Lorsque vous êtes immunisés contre cela, vous n’êtes plus victimes de souffrances inutiles »

Un accord très compliqué pour l’hypersensible que je suis car je prends bien trop souvent les choses « trop à cœur » mais se détacher, cela s’apprend ! Chacun a son opinion mais il n’y a pas de vérité absolue…
Nous ne sommes pas responsables de la parole des autres même si cela nous vise, en tant qu’entrepreneure j’ai dû apprendre à mettre de la distance entre mon travail et ma personne car je mets toujours beaucoup de cœur justement dans chacun de mes projets. Je suis passionnée par ce que je fais !
Avant, si le résultat d’une création ne plaisait pas je m’effondrais, maintenant j’apprends à différencier, mon travail ce n’est pas moi : c’est le logo, le flyer qui ne plait pas, pas moi. Se protéger est indispensable, sans être borné il ne faut pas que cela nous atteigne profondément personnellement.

« Ne faites pas de supposition. Ayez le courage de poser des questions et d’exprimer vos vrais désirs. Communiquez clairement avec les autres pour éviter tristesse, malentendus et drames. »

Les incompréhensions peuvent être la source de conflits, de doutes et de stress inutiles. On ne perçoit pas forcément les choses comme elles le sont vraiment…
Chacun a sa propre vision des choses et bien que j’adorerais pouvoir partager mon cerveau à mes clients (cela me simplifierait la vie !) nous avons chacun une réalité qui nous est propre. Essayer de deviner ce qu’il y a dans la tête de l’autre n’apportera pas de réponse, les suppositions ne sont pas l’exacte vérité, ce sont des hypothèses !
Il est essentiel de bien communiquer avec son client afin de s’assurer que nous avons bien la même idée de la direction à prendre pour son projet et en cas de doute il ne faut pas hésiter à clarifier la situation au plus vite pour corriger le tir ensemble ! Je préfère toujours avoir alors la personne au téléphone afin de mettre les choses à plat au moindre doute plutôt que de me faire des films en essayant de comprendre toute seule ce que mon client a bien pu vouloir dire dans son mail…

« Faites toujours de votre mieux. Votre « mieux » change d’instant en instant. Quelles que soient les circonstances, faites simplement de votre mieux et vous éviterez de vous juger. »

En tant que mumpreneur c’est souvent compliqué de jouer sur tous les tableaux. Il y a des jours avec et des jours sans (et ça, même si on est pas parent !), il faut trouver le juste équilibre pour donner son maximum sans s’épuiser.

Mais le maximum d’un jour ne sera pas celui du lendemain qui sera peut-être meilleur et inversement ! L’important est alors de mettre en œuvre les ressources dont on dispose pour faire de son mieux…
Cela dépend de son humeur (et de celle de ses enfants ^^), de son énergie du moment, mais quand on a tout donné en respectant ses besoins (car se reposer c’est aussi faire de son mieux) même si l’objectif n’est que partiellement atteint alors il n’y a ni regret ni culpabilité à avoir ! La perfection n’existe pas !

Est-ce que vous connaissiez ces 4 accords ? Si oui est ce que vous les appliquez personnellement ou dans votre business ? Quel est le plus difficile à appliquer selon vous ?